Projet Titan V : une nouvelle étape clé démarre !

A l’occasion du salon ReGen Europe, qui s’est tenu les 29 et 30 janvier 2020 à Nantes, le consortium composé de GRTgaz, Leroux et Lotz Technologies et Terrawatt a annoncé le franchissement d’une étape clé dans son projet de pilote de démonstration industrielle de production de méthane de synthèse injectable en réseaux, produit à partir de déchets (déchets de bois, CSR, boues de STEP, etc).

Ce pilote, baptisé Titan V, est le résultat du couplage entre le gazéifieur existant de la plateforme R&D Innov’Energy de Leroux et Lotz à Nantes et d’une unité de méthanation biologique développée par la start-up Terrawatt.

Extrait du communiqué de presse

À l’occasion du salon Biogaz Europe (29 au 30 janvier à Nantes), GRTgaz, Leroux & Lotz Technologies et Terrawatt franchissent une étape clé en installant un pilote de démonstration industrielle pour produire du gaz renouvelable en combinant deux technologies (la méthanation biologique et la pyrogazéification). Baptisé Titan V, ce procédé innovant lancé en Pays-de-la-Loire s’inscrit dans la dynamique régionale de développement de l’économie circulaire en produisant, à partir de ressources locales peu ou mal valorisées, telles que des déchets de bois, combustibles solides de récupération, boues de stations d’épuration, etc. une énergie durable pilotable et stockable.


Le projet Titan V démarre une phase importante de développement avec l’installation d’une unité de méthanation biologique qui vient ainsi se connecter au pyrogazéifieur déja existant sur la plateforme R&D Innov’Energy de Leroux & Lotz, à Nantes. L’innovation réside dans le couplage de la pyrogazéification et la méthanation biologique.


Titan V réunit les expertises complémentaires de trois entreprises françaises : Leroux & Lotz Technologies, spécialisée dans la conception et la construction d’équipements thermiques (chaudières industrielles, équipements de pyrogazéification…), la start-up Terrawatt, qui développe un procédé innovant de méthanation biologique, et GRTgaz, gestionnaire du réseau de transport de gaz. Dans un premier temps, des tests de fonctionnement seront effectués sur la méthanation biologique à partir de gaz stocké dans des bonbonnes. Ces essais prépareront la deuxième étape qui assemblera directement le pyrogazéifieur de Leroux & Lotz au procédé de Terrawatt pour produire du gaz renouvelable valorisable dans le réseau. Cette seconde étape visera également à optimiser les performances du procédé en vue d’une industrialisation de la filière au niveau national. 


Tout au long du projet, GRTgaz vérifiera la composition du gaz obtenu et sa conformité aux spécifications techniques pour confirmer la capacité du procédé à fournir un gaz bas carbone injectable dans les réseaux de gaz naturel existants.


Titan V illustre la dynamique engagée dans les territoires pour développer des solutions efficaces de traitement des déchets, en produisant du gaz renouvelable et local issu d’intrants variés (déchets, biomasse…) et en s’appuyant sur des expertises développées par un écosystème français d’entreprises innovantes (start-ups, PME, ETI…). Produit localement, ce gaz apporte à la collectivité des solutions concrètes en matière de traitement local des déchets, de décarbonation, d’économie circulaire, et de soutien à l’activité économique territoriale. Selon une étude pilotée par l’ADEME3 publiée en 2018 100% du gaz consommé en France pourrait être d’origine renouvelable d’ici 2050, en mobilisant différentes filières de production de gaz renouvelables : méthanisation, pyrogazéification et Power to Gas.


Le projet Titan V, labellisé par le pôle de compétitivité EMC2, représente un investissement global d’environ 1,3 million d’euros. Il bénéficie du soutien financier de la Région Pays-de-la-Loire, à hauteur de 402 500 euros (mix prêt et subvention pour les 3 porteurs du projet : LEROUX ET LOTZ TECHNOLOGIES, GRTgaz et TERRAWATT) et du soutien financier de Nantes Métropole.

Source : Communiqué de presse (29.01.2020)

Source photo Enviro-pro